Suite Italienne

Vue sur la chambre d'hôte dite Suite Italienne de la Monestarié.Au soleil levant, avec vue sur le pigeonnier, cette suite pour 2 à 5 personnes dispose d’un salon avec une cheminée monumentale en briques (appelées "foraines" dans toute la région) et haute fenêtre à petits carreaux. Cette chambre est datée du XVIIIème siècle, tandis que la chambre qui la jouxte est du début du XVIIème. Elle donne, à l'Est sur le pigeonnier et à l'Ouest, sur le cloître.

Lire la suite :

La Tour

Vue sur la chambre d'hôte dite La Tour de la Monestarié.Au soleil levant, vue sur le pigeonnier et la piscine, cette confortable chambre dispose d'une cheminée du XVIème siècle. 
Au sol, on remarquera des traces "en creux" : il s'agit d'empreintes laissées par un petit enfant et par des animaux sur les "foraines" crues avant qu'elles soient enfournées. 

Lire la suite :

La Palmyre

Vue sur la chambre d'hôte dite Palmyre de la Monestarié.Face au parc plein sud, cette chambre spacieuse de 35m2 est remarquable pour son plancher marqueté ; ses motifs octogonaux réunissent du buis, de l'orme, du chêne, du noyer et du châtaignier. Sous certaines lumières d'été, généralement au petit matin, la disposition de ces essences révèle la créativité des artisans et accentue l'harmonie. On y retrouve des plinthes et le plafond à caissons -cette fois-ci- beaucoup plus ouvragé encore que la chambre Bleue.

Lire la suite :

Chambre Bleue

Vue sur la chambre d'hôte dite bleue de la Monestarié.

Face au parc, plein sud, cette chambre spacieuse de 38m2 se caractérise par son plancher à « bâton-rompu » rythmé par le chêne et le noyer et par ses papiers peints d'origine dont le fond n'est autre que le fameux bleu pastel. À noter également les plinthes en bois, décorées manuellement à la peinture à l'eau, et le plafond à caissons. 

Lire la suite :